Cloud 9 – Jour 7, Kata Tjuta et Uluru

Cloud 9 – Jour 7, Kata Tjuta et Uluru

Après une nuit passée à Haven backpacker, on continue sur la 3ème partie du Cloud 9 : Uluru et Kings Canyon.  Je vais enfin pouvoir voir de mes propres yeux le mythique Ayers Rock ou Uluru pour les aborigènes. Quand j’avais demandé à mes amis Australiens à Brisbane si ils l’avaient vu, ils m’ont répondu « You know, it’s just a rock » (tu sais, c’est qu’un caillou). Pour ce tour là, je retrouve quelqu’un de mes compagnons du tour précédents. Uluru se situant à un peu plus de 400 kilomètres d’Alice Springs, on est repartie pour pas mal de route (dans un minibus). Première étape de la journée, une ferme pour touristes appelé Outback Camel Farm avec des animaux locaux dont plusieurs dromadaires (avec une bosse donc) avec pour ceux qui veulent là possibilité de les monter.

Un dromadaire

Un dromadaire

Un émeu

Un émeu

Après la ferme, beaucoup de route à travers le désert. Le guide arrête le bus au milieu de nulle part et nous demande de ramasser le plus de bois possible, il parait que les nuits sont froides en hiver. Comme on peut le voir la végétation est relativement faible, pas facile de trouver du bois, par contre on trouve plein de petites termitières mortes ou actives. Finalement on arrive à bien remplir le toit du bus, la nuit ne sera donc pas si froide.

Une longue route australienne

Une longue route australienne

Après quelques heures de trajet on commence enfin à apercevoir une formation rocheuse : Kata Tjuta le frère (ou la sœur) de Uluru. Le premier stop sera donc Kata Tjuta. Pour la petite histoire, notre guide nous à raconté qu’a une certaine période se trouvaient 2 sortes de trous à plusieurs kilomètres de distances et que le vent à poussé cailloux et sables vers ces trous, les cailloux restant dans le premier et le sable plus léger allant plus facilement dans le second. Au fur et a mesure, les trous se sont remplis puis plus tard, l’érosion à fait descendre le niveau de la terre mais sans trop toucher aux formations de cailloux et de sables qui sont finalement devenu Kata Tjuta et Uluru. Uluru est semblable à un iceberg avec un énorme parti enfuit sous le sol. Comme on peut voir sur les photos, Kata Tjuta est principalement constitué de rochers agrégés entre eux et Uluru est composé de sable. Wikipedia ne raconte pas tout à fait la même chose mais cela reste quand même 2 formations remarquables.

Kata Tjuta

Kata Tjuta

Mère nature

Mère nature

Après avoir fait le tour de Kata Tjuta, on est allé observer le coucher de soleil sur Uluru avec un verre de Champagne.

Uluru

Uluru

Une fois la nuit tombée, on est allé au camp. Bien qu’étant au mois de juillet, c’est l’hiver en Australie, et d’après le guide la température descend à 5°C pendant la nuit mais heureusement, le toit de notre bus était plein de bois. On avait le choix entre 2 façon de dormir, dans des petites cabanes ou à la belle étoile dans des swags, ce sont des espèces de sacs de couchage pour sacs de couchage avec matelas intégré. J’ai choisi la seconde option et la nuit s’est très bien passé, ni trop froide, ni trop chaude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *